Un nouvel élan pour la démocratie européenne ?

Mercredi 27 mars

17H-19H30

Théâtre Robert Auzelle
8, rue Baron-d’Haussez
Neufchâtel-en-Bray

 

Avec :
• Jean Quatremer,
correspondant européen de Libération, chroniqueur dans La faute à l’Europe (France Info), 24h Pujadas (LCI) et 28 Minutes (Arte),
• Xavier Lefrançois, maire de Neuchâtel-en-Bray,
• Nicolas Bertrand, vice-président du Conseil départemental.

Les valeurs démocratiques et l’état de droit sont des éléments essentiels de l’identité européenne, garantis par la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne. L’état de droit s’impose à tous et protège chacun. Tout nouveau membre de l’UE s’en- gage à les respecter l’état de droit et la charte des droits fondamentaux.

Ces droits protègent de l’arbitraire et garantissent les libertés. Ils sont constitutifs d’un certain art de vivre que beaucoup nous envient en Europe et dans le monde : élections libres, média libres et indépen- dants, lutte contre les désinformations sont les trois piliers de cette garantie.

Ces valeurs, cet art de vivre sont aujourd’hui malmenés. À l’échelle internationale, de nombreux pays les relativisent ou les rejettent. L’identité collective, communautaire prend le pas sur les droits des personnes. Chine, USA, Amérique du sud, Afrique… les exemples sont multiples.

L’Europe est plus que jamais une terre de refuge, mais est aussi attaquée de toute part. L’invasion de l’Ukraine illustre cette situation. Les pays européens, la France n’échappent pas à cette évolution. Partout, à des degrés divers, des oppositions émergent met- tant en cause ces libertés au nom du « génie national », du droit des communautés, etc. Des tenta- tions autoritaires se font jour tandis que les modes de gouvernement sont contestés, notamment en France : gilets jaunes, bonnets rouges, Notre-Dame des Landes il y a quelques années, plus récemment méga-bassines, on pourrait multiplier les exemples. C’est la faute à l’Europe ? Ou en quoi l’Europe est- elle nécessaire aujourd’hui encore plus qu’hier ? C’est ce que nous tenterons de décrypter lors de cette rencontre.