CETTE FOIS, le 26 MAI, JE VOTE EUROPEEN !

Le Mouvement Européen76 n’a pas ménagé ses efforts pour faire connaître les enjeux de ce vote du 26 mai prochain : débats, distributions de tracts sur les marchés de Seine-Maritime, particulièrement dans les localités fortement abstentionnistes. Nous sommes attachés à notre position d’active neutralité trans-partisane, et l’objet de cet article n’a pas pour but de donner une consigne de vote, mais simplement d’éclairer votre choix. Donc quelques conseils, et vous en ferez ce que vous voudrez !

1/ Tout d’abord, aller voter :

S’abstenir c’est décider de ne pas choisir, donc laisser la place et favoriser les listes extrémistes en présence (nous ne citerons pas de nom ) qui mobilisent et veulent détruire la construction européenne, de façon proclamée ou insidieuse….

2/ Pour qui voter ?

La campagne qui a démarré très tard, avec des programmes parus entre le 6 et le 9 mai (??) pour certaines listes et des listes nationales élaborées en « virant » ou rétrogradant parfois des députés européens expérimentés, ne nous facilite pas la tâche. Pourtant le travail d’un député européen est très technique, ardu, et nécessite une bonne connaissance des dossiers (les projets de directive) et un bon sens du compromis. Enfin n’oubliez pas que nous avons 74 députés français sur un parlement de 751 députés. Nous ne décidons pas seuls…

3/Notre conseil :

Votez pour des listes « europhiles » et constructives capables de peser sur les décisions qui seront prises, donc en mesure de former au parlement un groupe d’au moins 25 députés, issus d’au moins 7 pays différents de l’Union. Ces groupes représentatifs ne sont pas légion : en gros les sociaux-démocrates, les conservateurs, les verts et les libéraux. Aucun de ces groupes n’ayant la majorité absolue au parlement, ils sont obligés de nouer des alliances de circonstance…

Les autres groupes, plus eurosceptiques, sont minoritaires et peu capables de peser sur les projets de directives élaborées à Strasbourg et Bruxelles.

Pour nous en France les courants qui “pèsent” au parlement sont représentés par les listes Envie d’Europe (PS+Place publique), le Parti Républicain (membre du PPE), les écologistes, la liste Renaissance (LREM + Modem), présentée par le gouvernement d’Emmanuel MACRON qui se propose, elle, de rejoindre le groupe libéral (ALDE).

Nous regrettons l’éparpillement folklorique et vain des petites listes (33!), qui profitent de la proportionnelle pour affirmer une identité quelconque (c’est leur droit le plus strict mais quelle efficacité??). Elles oublient que le parlement européen travaille avec des majorités de compromis, des députés expérimentés, des groupes solides capables de bâtir une Europe plus solidaire, donc plus sociale, plus humaine, plus fédérale au plan monétaire et budgétaire, et aussi plus responsable de notre planète terre, tout en se situant dans une économie libérale et non administrée, mais régulée.

Ainsi va l’Union Européenne…..Ce n’est pas la France en plus grand, mais notre pays peut peser de tout son poids, qui est grand, si nous faisons les bons choix.

10 vidéos pour convaincre.

Réalisées avec l’aide de l’OFAJ par des jeunes Français et Allemands, sous l’égide d’EUROPÉENS SANS FRONTIÈRES (Philippe CAYLA), retrouvez ces dix mini-vidéos  de 30 secondes à diffuser largement et de toute urgence auprès des Jeunes et moins jeunes encore indécis !

Cliquez sur l’image ci-dessous et laissez vous guider.

L’Union européenne au côté des territoires.

Jean-Pierre Girod, Président du Parc régional des boucles de la Seine normande et administrateur du Mouvement européen, a présenté il y a quelques jours un bilan d’étape du programme européen Leader “Seine normande” qu’il pilote.

Ce sont plus de 50 projets portés par une majorité d’acteurs privés qui peuvent aujourd’hui se développer les territoires ruraux avec le soutien de l’Union européenne. Retrouvez l’article publié par Paris-Normandie rendant compte de cette démarche.

Faire campagne, c’est aussi penser l’avenir !

Se mobiliser pour inviter les électeurs à se déplacer le 26 mai c’est bien, mais ce n’est pas tout. Le combat pour l’Europe ne s’arrêtera pas à cette date. Quel que soit le résultat, il faudra continuer à nous mobiliser au service du projet européen.

C’est ainsi que dès maintenant nous travaillons sur les projets d’avenir:

  • Les responsables du Quiz que nous développons avec l’Education nationale se retrouvent cette semaine pour évoquer le projet 2020 et son renforcement sur la Normandie tout entière.
  • Après le succès de l’opération en direction des jeunes, le collectif “Normands et Européens” se retrouvera la semaine prochaine pour faire le bilan 2019 et évoquer l’avenir.
  • Bernard continue a préparer le voyage vers la Bulgarie et Istambul qui rassemblera près de 40 personnes.
  • Le 25 juin, nous invitons tous les adhérents disponibles à participer au séminaire de prospective sur le développement dans les années à venir de notre Mouvement. Nous y reviendrons dans les semaines à venir.

Ensemble, on est plus fort. Rejoignez-nous !

Jusqu’au bout, faire reculer l’abstention !

Elbeuf, Bolbec, Barentin, Le Havre, le Trait, Fécamp, Gournay, le Tréport, Buchy… Bientôt Forges les eaux… Au final nous aurons visité une dizaine de villes où l’abstention était en 2014 à plus de 60%. Nous aurons distribué plus de 5000 documents, discuté avec des dizaines de personnes.

La plupart du temps, nous aurons été bien reçus. Nos documents sont appréciés, surtout le dossier élaboré par le Mouvement européen et le journal La Croix… Certes, tout le monde n’accepte pas nos documents, certains expriment leurs désaccords avec l’Europe, voire leur désir d’un Frexit .

Mais jamais nous ne sommes agressés. La plupart, même quand ils ne sont pas d’accord, apprécient notre démarche. Ce n’est pas si souvent que l’on vient à leur rencontre, nous a même-t-on dit.

L’expérience n’est pas finie. Nous avons deux marchés à couvrir pour tenter de convaincre les abstentionnistes de voter: à Forges les eaux Jeudi et Gonfreville l’Orcher vendredi. Nous avons besoin de volontaires.

Si vous êtes disponible, venez nous rejoindre, c’est bien volontiers que nous vous accueillerons Cliquez sur le lien:
https://mouvement-europeen76.eu/rdv-avec-abstentionnistes/

Voter par procuration le 26 mai

Si vous êtes empêché(e) pour une raison ou une autre d’aller voter le 26 mai prochain, vous pouvez établir une procuration permettant à la personne de votre choix de voter à votre place.

Les conditions à remplir sont les suivantes:
– la personne désignée (mandataire) doit voter dans la même commune que vous.
– vous devez établir une procuration formalisant cette démarche

La démarche à tenir:
– remplir le formulaire de procuration ainsi que l’attestation sur l’honneur indiquant votre indisponibilité. Vous pouvez télécharger et imprimer ces documents. Si vous ne pouvez pas, vous les trouverez sur le lieu d’établissement de la procuration;
– attention, le document doit être signé et daté en présence du représentant de l’autorité réceptionnant votre procuration. Ne le faites donc pas avant de déposer votre document;
– vous rendre dans un tribunal de grande instance, un commissariat de police ou une gendarmerie pour déposer vos documents ou les remplir. Vous devrez justifier de votre identité avec une pièce d’identité: carte identité, passeport, permis de conduire;
– lors de l’établissement de la procuration, la présence du mandataire n’est pas nécessaire.

Télécharger les documents nécessaires à l’établissement de la procuration: cliquez ici
En savoir plus:
https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13303

A l’écoute des candidats ou de leurs représentants.

La Radio RCF en partenariat avec le Mouvement européen, reçoit les représentants des listes candidates. Retrouvez et écoutez ci-dessous les interviews des représentants des listes reçues.
En introduction, Bernard Deladerrière, Président d’honneur du Mouvement européen de Seine-Maritime, décrypte les enjeux.

      – Bernard Deladerrière,

– Marie Durand: Debout la France:

– Nicolas Guillet: France Insoumise

– David Cormand Europe Ecologie les Verts

– Valery Froissey de Lutte ouvrière


– Robert Picard de la liste Renaissance,
 


– Manuela Dona du PCF,


– Laura Slimani de Génération.s,


    – Arnaud Hadrys de Envie d’Europe écologique et sociale,

      – Françoise Guégot les Républicains.

 

A la conquête des marchés.

 

Sophie, Max, Charles et Philippe, sur le marché d’Elbeuf samedi 27 avril.
Nous avons distribué plus de 300 tracts et dossiers réalisés par le Mouvement européen et le Journal “La Croix” . Sous le soleil, nous avons reçu un accueil chaleureux et fait de belles rencontres. Le dossier est très apprécié.
Dans une ville où 67% des électeurs s’étaient abstenus en 2014, nous avons sans nul doute aidé des électeurs franchir le pas en 2019.

Et quand les marchés ne fonctionnent pas ou attirent peu de monde nous visitons les boites aux lettres comme ce dimanche au Trait.

Il nous reste d’autres marchés à visiter. Nous avons besoin de bonnes volontés. Aidez-nous, rejoignez nos équipes. Inscrivez-vous  en ligne en cliquant sur: je vais sur les marchés”

Que distribuons-nous sur les marchés?

Plusieurs d’entre vous nous demandent  de présenter ce que nous distribuons  sur les marchés. Voici la réponse. Nous avons deux  outils à notre disposition:
– un tract édité par le Mouvement européen France que vous trouverez en photo ci-dessous ;
– un tiré à part du journal “La Croix” présentant le Parlement et son fonctionnement. Retrouvez la présentation du dossier en cliquant sur ce lien :  Dossier La Croix