Lettre ouvert l'Écosse indépendante doit rejoindre l'UE

Fintan O’Toole. L’Écosse indépendante doit pouvoir rejoindre l’UE !

LETTRES 

Avant d’évoquer la lettre ouverte et de parler de l’Écosse voici d’abord la lettre d’un de nos lecteurs. . Il souhaite attirer notre attention sur un article écrit par Fintan O’Toole.Fintan O'Toole Ce journaliste irlandais,  européen militant, s’intéresse au rapport entre le Brexit et le nationalisme anglais. L’article de Fintan O’ Toole a été publié dans « Le courrier international » du 1er juillet dernier. Il explique «Pourquoi les Europhiles n’ont rien compris à la campagne du Brexit.

Lettre ouverte en faveur de l’Écosse.

La deuxième partie de cet article présente  la lettre ouverte publiée par 170 personnalités du monde culturel et politique. Cette lettre ouverte réclame la possibilité pour l’Écosse de gagner son indépendance puis d’entrer dans l’UE. Fintan O’ Toole est l’un des signataires de cette lettre ouverte.

Courrier d’un lecteur au sujet de Fintan O’TOOLE 

Jean Jegouzo, membre du Mouvement Européen de Seine Maritime, nous écrit : « Fintan O’TOOLE est le chroniqueur irlandais le plus influent de sa génération. Ayant intégré l’IRISH TIMES en 1988, il y exerce aujourd’hui les fonctions d’éditorialiste, de rédacteur en chef adjoint et de critique de théâtre. Pro-européen, anti-austérité et résolument de gauche, il a remporté le prix de la chronique de la presse européenne en avril 2017 pour “les chroniques du Brexit”, une série d’articles dénonçant le virage nationaliste du vote de juin 2016 au Royaume Uni. »

Pourquoi les Europhiles n’ont rien compris à la campagne du Brexit

Le 23 juin 2021 a marqué le cinquième anniversaire du référendum sur le Brexit au Royaume-Uni, qui a débouché, après des années de négociations tumultueuses, sur un accord entre Londres et Bruxelles au début de cette année. Sur le site britannique UnHerd, Fintan O’Toole, auteur irlandais ardemment opposé au Brexit, revient sur ce jour historique et concède que la campagne en faveur de la sortie de l’UE était de loin plus efficace que celle du camp adverse. Suite du texte dans le lien ci-dessous.

Pourquoi les Europhiles

 

LETTRE OUVERTE

Lettre ouverte pour l'Écosse

Plus de 170 citoyens , des personnalités du monde culturel, venus de tous les États membres de l’UE et des pays du Royaume-Uni appellent les dirigeants de l’UE à garantir une place pour l’Écosse dans l’UE, si l’Écosse obtient son indépendance et quitte le Royaume-Uni

Rapport : L’UE devrait afficher Bienvenue « à l’Écosse indépendante »

Chers chefs d’État et de gouvernement de l’UE, président du Conseil européen, président et membres du Parlement européen, président et membres de la commission,

 Nous sommes des Européens venus de toute l’Europe et du monde entier.  Bien sûr, nous sommes en désaccord sur beaucoup de choses.  Mais nous sommes tous d’accord sur ce point : nous voulons que les Écossais sachent que les Européens de tous les Pays de l’Union les accueilleraient à nouveau dans l’Union européenne si tel est leur souhait démocratique.

L’Écosse a, toute entière, voté contre le Brexit.

 Lors du référendum sur le Brexit en 2016, aucun district écossais n’a voté en faveur du Brexit.  L’Écosse dans son ensemble a voté, à une majorité de 62 %, pour rester dans l’UE.  Au cours des années suivantes, le parlement écossais a rejeté le processus de retrait à chaque étape.  Pourtant, en 2020, l’Écosse a été séparée de l’Union européenne aux côtés du reste du Royaume-Uni.

Lorsque les Écossais ont voté pour rester dans l’UE, ils l’ont fait parce qu’ils font partie du Royaume-Uni.  Se séparer du Royaume-Uni pour devenir un État membre de l’UE est une autre affaire.  Cela exige un autre référendum, référendum que le parlement et le gouvernement écossais ont officiellement demandé.  À l’heure actuelle, le gouvernement britannique refuse cette possibilité.

Une situation bien singulière

 Nous ne devons pas rester les bras croisés tant que dure cette impasse.  Il s’agit d’une évolution sans précédent qui exige une réflexion nouvelle de la part de l’UE.  Par conséquent, nous vous demandons de veiller à ce que l’UE indique clairement la voie à suivre pour que l’Écosse devienne membre avant tout référendum sur l’indépendance. 

L’UE devrait afficher “Bienvenue à l’Écosse indépendante”. Selon le processus habituel l’UE répond aux demandes d’adhésion émanant de pays indépendants.

 L’Écosse exige un processus différent.  Bien qu’il fasse légalement partie du Royaume-Uni, le gouvernement écossais ne peut pas négocier avec l’UE.  Mais l’UE peut déclarer que, étant donné que l’Écosse fait déjà partie de l’UE depuis longtemps, si elle devenait légalement et démocratiquement indépendante, elle n’aurait pas à postuler en tant que « nouveau » candidat à l’adhésion.  Au lieu de cela, l’UE et ses États membres devraient faire une offre d’adhésion unilatérale et ouverte – une proposition exceptionnelle pour répondre aux circonstances exceptionnelles de l’Écosse.

Irlande du Nord et Écosse pourraient rejoindre l’UE

L’UE a déjà démontré qu’elle peut reconnaître la circonstance inédite créée par le Brexit.  Le Conseil européen a confirmé unilatéralement lors de son sommet du 29 avril 2017 que l’Irlande du Nord ferait immédiatement partie de l’UE si elle votait à l’avenir pour rejoindre la République d’Irlande.

 L’UE devrait également offrir la même  possibilité à l’Écosse.  Cela nécessite une réflexion créative et pratique.  Personne ne connaît les coûts à court et à long terme du Brexit pour l’Écosse, ni ceux liés à la rupture avec le Royaume-Uni – y compris l’émission d’une nouvelle monnaie si les Écossais le souhaitent (qu’ils rejoignent ou non l’euro).  À la lumière de cela, des conditions généreuses devraient être offertes pour soutenir le budget de l’Écosse dans les mois difficiles de la transition avant de rejoindre l’UE.

L’UE doit défendre la démocratie et la solidarité

Il s’agit là de questions importantes, car cela permettra à un éventuel référendum d’apparaître comme un choix clair, pratique et démocratique.  L’Écosse pourra choisir entre être unie à  l’UE ou au Royaume-Uni.

Les Européens se doivent de toujours défendre la démocratie et la solidarité. Nous vous demandons donc de vous joindre à nous et d’exprimer notre solidarité commune avec les citoyens écossais et de soutenir le choix démocratique de l’Écosse quant à son avenir.

La liste des signataires de la lettre ouverte se trouve en bas du texte original, voir   Lettre ouverte/ version en anglais

Articles

Brexit, fruit amer…

Le piège écossais

Indépendance de l’Écosse

Lettre ouverte/ version en anglais

Le Guardian We will miss you

Article sur le Brexit

Vidéos

Fintan O’Toole: The Challenges of the 2020s

British and Irish identity

Brexit et montée du nationalisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.