Election présidentielle, l’heure du choix

Emmanuel Macron 17,5/20,
Marine Le Pen 05/20.

C’est la note attribuée aux deux candidats par l’Agence EEE missionnée par le Mouvement européen et cinq autres organisations européennes. Des notes sanctionnant des visions antagonistes de l’avenir Européen.
Quand Emmanuel Macron propose une France ouverte au monde, sûre de ses valeurs au sein d’une Europe puissante, Marine Le Pen annonce une France repliée derrière ses frontières dans une Europe fragilisée, déstabilisée par sa mise en cause des traités.
Le Mouvement européen est une Organisation transpartisane, mais pas apolitique. Nous portons un projet, celui d’une Europe rayonnante, protectrice de ses concitoyens, fière de ses valeurs, une Europe de la coopération, de l’innovation, du développement…

Le 24 avril, l’avenir de l’Europe est en jeu.
Et pour cela nous appelons à voter pour Emmanuel Macron.
Télécharger le communiqué
Continuer la lecture de Election présidentielle, l’heure du choix

Conférence Pierre Menguy, le 4 avril à Rouen

Mardi 15 mars, lors  du colloque organisé  par le Mouvement européen 76, Pierre Menguy a évoqué des clés de lecture tout à fait intéressantes sur le conflit russo-ukrainien.

A notre demande, Pierre a accepté de reprendre et développer ces éléments lors d’une conférence que nous proposons.

le lundi 4 avril à 18h00 à Rouen,

Continuer la lecture de Conférence Pierre Menguy, le 4 avril à Rouen

L’Ukraine s’invite au Musée des Beaux-Arts de Rouen

Source France Bleue:

Le  Mouvement européen  et ses partenaires invitent les citoyens de Seine-Maritime à se retrouver  mardi 15 mars  au lycée agricole d’Yvetot,  pour réfléchir  sur l’avenir de l’Europe et de nos territoires à l’heure de la guerre et de la transition climatique.
Dans le même temps, les musées de Rouen proposent un cycle de conférences sur l’Ukraine.
Pour faire vivre la culture et le patrimoine ukrainien menacés le Musée des Beaux-Arts de Rouen propose à partir de ce mercredi un cycle de conférences ouvertes à tous.

Continuer la lecture de L’Ukraine s’invite au Musée des Beaux-Arts de Rouen

En quelques secondes, le 15 mars

Yvetot Lycée agricole, mardi 15 mars:  Europe, Territoires, à l’heure de la transition dans une Europe en guerre.

Pourquoi ce colloque?

Inscrivez-vous: https://mouvement-europeen76.eu/15-mars-inscription/
En savoir plus: https://mouvement-europeen76.eu/europe-climat-territoires-ruraux/

15 Mars, demandez le programme

Yvetot, suite aux événements dramatiques qui se développent  en Europe, nous transformons le programme du colloque du 15 mars que nous développons avec de nombreux partenaires.
Faisons entendre nos voix, témoignons de notre solidarité, formulons des propositions, portons loin l’idée d’Europe, inscrivons là dans notre vie quotidienne et nos territoires…

Inscrivez-vous  sur: https://mouvement-europeen76.eu/15-mars-inscription/ 
Pourquoi ce programme? : https://mouvement-europeen76.eu/europe-climat-territoires-ruraux/

Introduction des travaux par :
9h30 Benoit Laignel Co-Président du GIEC normand

9h55- 11h00:  PAC , Pacte Vert et situation internationale 

  • Clotilde Eudier :      Vice-Présidente de la Région Normandie
  • JeanPierre Girod:  Vice-Président du CESER de Normandie
  • Laurence Sellos:     Présidente de la Chambre d’Agriculture  de Seine-Maritime
  • Nicolas Nouail :    Directeur de Naturapole Lycée agricole
  • Patrick Salez :         Expert Européen, TEAM Europe
  • Philippe Penot :      Secrétaire Mouvement européen

Continuer la lecture de 15 Mars, demandez le programme

Sébastien Bourdin à Rouen le 28 février

Sébastien Bourdin  est  Professeur des Universités en section Géographie, Economie et Aménagement des Espaces urbains. Enseignant chercheur  à l’Ecole de Management de Normandie, il est spécialiste des politiques publiques, du développement territorial, en Géographie économique et notamment des politiques européennes. Il a publié de nombreux ouvrages  et articles scientifiques.

Le découvrir: voir Comment rééquilibrer les divergences économiques en Europe

Participez aux conférences du 28 février  à Rouen dans le cadre de la Présidence française du Conseil de l’Union européenne.
https://mouvement-europeen76.eu/28-fevrier-sommet-europeen-a-rouen/

 

Rhin-Danube, le dessous des cartes

Capitale européenne de la Culture en 2028. Ce projet porté par la ville de Rouen, la Métropole et de nombreux acteurs le long de l’axe Seine, mobilise aussi le Mouvement européen.
Dès l’année 2021, nous organisions un séminaire sur le devenir des friches industrielles en Europe et le long de la Seine. Ce fut l’occasion de souligner cette spécificité culturelle européenne. L’Europe, là où est née la civilisation industrielle. L’Europe, là où partout les territoires sont confrontés à la mutation de ces espaces. Les friches, là où s’invente pour une part, l’Europe de demain.
Ce séminaire fut aussi l’occasion de souligner une nouvelle fois, le lien vers le reste du monde que nous offrent les ports et tout particulièrement la nouvelle infrastructure Haropa.

Au moment, où du fait du réchauffement climatique, la route du Nord-est, propose un nouveau chemin vers la Chine, l’ouverture de la Normandie vers l’Afrique, l’Amérique du sud offre des perspectives intéressantes.
Idem avec le projet du Canal Seine-Nord dont les travaux ont commencé. L’occasion, pour connecter l’axe Seine au vaste réseau constitué par la Meuse, l’Escaut, le Rhin et l’Elbe plus au nord. Quelle inscription de la Normandie, de la Seine-Maritime avec l’espace hanséatique, héritage de “l’ancienne ligue hanséatique“, mais aussi nouveau terminal de la Route de la soie ouverte par la Chine ?
C’est aussi cela travailler le projet “Capitale européenne de la Culture”. Comment notre région notre département, ses acteurs économiques, sociaux, culturels, ses citoyens participent à la construction d’un nouvel espace européen fort de son identité, mais connecté au Monde?
Dans un récent épisode de la formidable émission “le dessous des cartes”, Arte a souligné l’enjeu que sont les fleuves en Europe.
Regardez la vidéo ci-dessous.


Source: Le dessous des Cartes Arte

Compte rendu de la visioconférence avec M. Rok Zagorski, premier ministre plénipotentiaire de l’Ambassade de Slovénie

C’est avec un très grand intérêt que 36 participants ont suivi le jeudi 25 novembre la visioconférence avec Monsieur ROk Zagorski, premier ministre plénipotentiaire de l’Ambassade de Slovénie à Paris. Cette visioconférence était animée par Jean-Marc Delagneau, vice-président du Mouvement Européen de Seine-Maritime.

Pour voir la visioconférence, aller à la fin de l’article

La Slovénie a pris la Présidence tournante du Conseil de l’Union Européenne pour la deuxième fois, du 1er juillet au 31 décembre 2021. Cette Présidence s’intercale entre celle du Portugal dont nous avions reçu l’Ambassadeur au printemps dernier et celle de la France à partir du 1er janvier 2022.

Un petit Etat jeune, indépendant depuis 1991

Monsieur Rok Zagorski a d’abord rappelé que la Slovénie était un état jeune, qui a accédé à l’indépendance en 1991 et adhéré à l’Union Européenne en 2004.  Il est entré dans la zone Euro en 2007.  Vu la taille de la Slovénie, le réseau d’ambassadeurs est faible: 45 seulement dans le monde, mais avec une représentation permanente à Bruxelles. La première expérience de la Présidence du Conseil de l’Union Européenne en 2008 fut donc assez difficile pour un jeune état alors inexpérimenté et confronté à des dossiers très difficiles.  La simplification institutionnelle du Traité de Lisbonne en 2008 a distingué la Présidence permanente du Conseil Européen des chefs d’état sur 2 ans et la Présidence semestrielle du Conseil de l’Union Européenne. La Slovénie a pu ainsi se concentrer sur cette nouvelle présidence actuelle et bien la préparer en amont.

Les priorités de la Présidence Slovène

La Slovénie s’est fixée 4 priorités en concertation avec les deux autres  membres précédents du trio qui s’achève, le Portugal et l’Allemagne , ainsi qu’avec la France qui sera le premier membre du trio suivant. Ces 4 priorités sont:

  • améliorer la résilience sanitaire de l’Union en temps de Covid, ainsi que les résiliences énergétique et alimentaire rendues nécessaires la crise climatique;
  • préparer la Conférence sur l’avenir de l’Europe dont les conclusions sont prévues en mai 2022;
  • renforcer l’état de droit en Europe, en tant que valeur européenne commune, en respectant les traditions et systèmes constitutionnels nationaux;
  • renforcer au niveau sécurité les relations transatlantiques de l’Union Européenne, avec les Etats-Unis et l’OTAN, pour qu’elle soit capable aussi d’assurer la sécurité et la stabilité de son voisinage, notamment dans les Balkans occidentaux.

Les questions des participants

Suivent alors les questions des participants, elles portent principalement sur la politique migratoire de la Slovénie, sur ses relations avec la Croatie et la Bosnie Herzégovine (un article de presse avait évoqué au printemps dernier la volonté officieuse du président slovène d’aboutir à son démantèlement), la perception de l’Union Européenne par la population slovène, les relations de la Slovénie avec la France et la place de la langue française dans son système éducatif.

  • Question sur la politique migratoire

Monsieur Rok Zagorski souligne que la Slovénie avait été traumatisée par l’afflux de migrants dans les Balkans en 2015. L’Allemagne accueille certes, mais sous traite avec la Turquie la maîtrise des flux. Comme la Slovénie appartient à l’espace Schengen, sa frontière fait barrage aux flux venant de Croatie, qui n’appartient pas à cet espace, ce qui constitue un problème complexe à résoudre.

  • Question sur la situation dans les Balkans occidentaux

En ce qui concerne la Bosnie Herzégovine, fédération de trois entités, croate, serbe et bosniaque, l’évolution du statu quo actuel ne peut être que lent, car on se souvient du traumatisme de la guerre occasionnée par le démantèlement de la Yougoslavie, de l’intervention de l’OTAN pour geler le conflit en 1995. L’Union Européenne devrait s’intéresser de plus près à ces questions qui constituent une menace pour la paix. La Slovénie attend aussi de l’Union Européenne la fixation d’un calendrier d’intégration pour la Serbie, la Bosnie et le Monténégro qui aurait surement un effet pacificateur et couperait court aux manoeuvres de grandes puissances hostiles à l’U.E. Elle reconnaît cependant qu’un plan d’investissement important de 30 milliards d’Euros a été lancé par l’U.E. pour la connectivité, la logistique et les infrastructures dans la région des Balkans occidentaux.

  • Questions sur la perception de l’union Européenne, les relations avec la France et l’enseignement de la langue française 

La population slovène est très pro-européenne et elle s’est d’ailleurs exprimée à chaque fois positivement par référendum, pour rejoindre l’Union Européenne puis pour entrer dans la zone Euro.  Les relations avec la France sont très bonnes, les réunions pour la préparation de la présidence française l’ont montré, et la langue française est enseignée en Slovénie. Les participants ont d’ailleurs pu le constater au travers du maniement de notre langue par Monsieur Rok Zagorski que le Mouvement Européen de Seine-Maritime remercie pour son intervention dans cette période très chargée.

 

Synthèse intervention de Jorge Torres-Pereira, Ambassadeur du Portugal

Mardi 20 avril 2021 à 16 heures
Conférence animée par Jean-Marc Delagneau

Synthèse réalisée par Alain Ropers.

Vidéo de la conférence, à la fin de l'article

Un rendez-vous bisannuel:

Depuis quelques années, le Mouvement Européen de Seine Maritime saisit l’occasion de la Présidence Tournante du Conseil de L’Union Européenne, pour organiser une rencontre avec l’Ambassadeur, ou une haute personnalité diplomatique, du pays concerné. Ainsi, après le Ministre Plénipotentiaire de l’Ambassade d’Allemagne il y a six mois, c’est Son Excellence Jorge Ryder TORRES-PEREIRA, Ambassadeur du Portugal en France qui a accepté de nous consacrer du temps pour nous exposer les  et répondre à nos questions.
Continuer la lecture de Synthèse intervention de Jorge Torres-Pereira, Ambassadeur du Portugal

Mouvement européen, l’Histoire

Le 24 février Pauline Gessant et Bernard Deladerrière du ME-France ont animé une conférence sur l’histoire du Mouvement Européen-France et international. Les deux intervenants sont revenus sur plus de 70 ans d’histoire, son évolution  jusqu’à aujourd’hui. Vous trouverez ci-dessous au format PDF, les documents mis à notre disposition par Pauline et Bernard :