L’Europe investit pour la croissance et l’emploi !

Vadot - la semeuse (c) EC

Les États membres de l’Union européenne agissent ensemble pour relancer l’investissement en Europe, qui avait chuté fortement suite à la crise. L’Union s’est engagée à mobiliser 500 milliards d’euros d’investissements nouveaux d’ici 2020 pour dynamiser l’activité économique et contribuer à rendre l’économie européenne plus compétitive. Les résultats sont là : fin 2017, plus de 255 milliards d’euros ont été mobilisés, dont près de 40 milliards en France, pour financer des projets qui contribuent à la transition énergétique et numérique ou encore au développement des PME européennes.

…dont 40 milliards d’euros pour la France

La France est l’un des principaux bénéficiaires du plan d’investissement pour l’Europe. Le Fonds européen pour les investissements stratégiques y a déjà investi plus de 8,7 milliards d’euros qui vont permettre de mobiliser près de 40 milliards de financements dans l’économie dans les années qui viennent.

Le plan d’investissement pour l’Europe en France finance des projets dans quatre grands domaines:

  • la transition énergétique : l’Union européenne a investi dans des projets de production d’énergies renouvelables (solaire, éolien, en particulier) ainsi que dans la rénovation des bâtiments pour améliorer leur efficacité énergétique et lutter contre le «gaspillage» énergétique ;
  • les infrastructures : en particulier les infrastructures numériques (réseau très haut débit dans le Grand Est ou dans les Hauts de France par exemple), mais aussi le logement, en finançant un programme de construction de logements intermédiaires dans toute la France (des logements qui ne sont pas des HLM, mais dont le loyer est quand même inférieur aux logements du secteur privé) ;
  • le développement de l’industrie en France : le plan d’investissement a financé la construction de plusieurs usines de nouvelle génération (industrie 4.0) en France (en Normandie, en Auvergne) ainsi que des projets de recherche et d’innovation pour renforcer la compétitivité de l’industrie française ;
  • le financement des PME : le plan d’investissement a permis de mobiliser des nouveaux financements pour plus de 70 000 PME françaises, en particulier les PME innovantes.

Pour en savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.