Art contemporain

L’art contemporain est le langage commun de l’Europe

L’art contemporain et l’Europe

L’art contemporain et l’Europe, tel est thème retenu pour le 9 mai 2021. La réflexion porte sur le projet européen, ses valeurs et son avenir. En préparation de la Fête de l’Europe, le ME-F nous propose de méditer sur le thème de l’art contemporain et l’Europe. Le choix de l’art pour parler d’Europe est un signe de soutien au monde culturel dans le contexte mais aussi et surtout un moyen de questionner chacune et chacun dans sa perception sans porter de jugements ou faire de leçon sur le sujet.

Le Magicien et l’art contemporain

Le FRAC est, pour les rouennais, l’occasion d’admirer des objets d’art contemporain sans avoir à aller plus loin que le jardin des plantes. En effet le FRAC de Rouen est installé dans l’ancienne gare de réparation des tramways, une friche réhabilitée, place Trianon. En 2015 on y exposait une œuvre de Stephan Balkenhol intitulée “Le Magicien”. Une rencontre événement avait été organisée; le public a eu l’occasion de dialoguer avec l’artiste, il expliquait sa pratique de la sculpture.

Stephan Balkenhol, un sculpteur contemporain 

Il est allemand ,vit en France, et expose ses statues dans plusieurs pays d’Europe.
Voici un artiste contemporain peu commun. On retrouve ses œuvres en plein air, dans les rues et les places de plusieurs villes d’Europe, de Salzbourg au Havre, en passant par Hambourg, Berlin, Munich, Rouen et Metz. A Salzbourg, à Munich, à Berlin on croise les statues de Stephan Balkenhol, facilement reconnaissables car ces sculptures, exposées en plein air ne sont jamais polies. Elles portent les marques brutales de la taille, leur apparence évolue et se transforment avec le temps , vieillissant comme toute matière vivante.

 

 

Berlin

                                    Salzbourg

Il travaille en Allemagne

Artiste allemand de renommée internationale, Stephan Balkenhol mène un travail de sculpture figurative sur bois depuis de nombreuses années. Alors que, depuis les années 1960-70, prédominait dans la sculpture une esthétique minimaliste, il a acquis sa notoriété en reconsidérant dès la fin des années 80 la tradition de la statuaire figurative polychrome de manière très personnelle. Il est professeur à l’Académie des Beaux-Arts de Karlsruhe.

Sculpteur sur bois

Depuis près de 40 ans, Stephan Balkenhol sculpte le bois pour en faire émerger des figures humaines. C’est lors de ses études à l’École des beaux-arts d’Hambourg, qu’il décide de se lancer dans l’art figuratif, s’opposant radicalement à celui minimaliste, conceptuel qui est alors prédominant dans les années 80. Le bois est son matériau de prédilection ; avec force et rapidité dans les gestes, l’artiste taille, élague et attaque chaque bloc de bois duquel apparaîtra le personnage et son socle. Le bois de chêne, de peuplier ou de cèdre qu’il utilise, provient d’arbres fraîchement abattus.

Les statues de Balkenhol font penser aux sculptures polychromes réalisées au Moyen-Âge. Ses statues sont peintes avec des couleurs primaires franches et naïves, exception faite de la chair qui garde la teinte du bois. De plus, les personnages créés par Stephan Balkenhol, plus grands que natures, se retrouvent debout, en hauteur.

Pourtant, ils n’ont pourtant rien d’illustre ou d’héroïque : ils semblent ordinaires, et leurs visages impassibles, énigmatiques, s’ouvrent à toutes les interprétations.

Il habite et fait carrière en France

En juillet 2014, Stephan Balkenhol voyait inauguré dans la gare de Metz, son œuvre « Hommage à Jean Moulin » . C’est à dessein que la préfecture de la région Lorraine et la ville de Metz ont choisi un sculpteur allemand pour rendre hommage au grand résistant que fut Jean Moulin. 2014 marquait le 71ème anniversaire de la mort du résistant français.

Metz 

Pourquoi Metz ? Parce que le décès de Jean Moulin fut constaté officiellement le 8 juillet 1943 en gare de Metz.  En effet, les nazis le convoyaient vers l’ Allemagne avec d’autres prisonniers. Et c’est précisément dans le hall central de la Gare (qui porte son nom) que se trouve la sculpture monumentale qui rend hommage à Jean Moulin.

Pourquoi Stephan Balkenhol ? La statue de Jean Moulin représente un double symbole pour l’artiste. Le choix du lieu de l’installation de son œuvre n’est pas innocent. De plus,  son père lui-même, s’était très tôt impliqué dans la réconciliation Franco-Allemande. Lors de la cérémonie de juillet 2014, le sculpteur a reçu les insignes de Chevalier des Arts et des Lettres. 

Célèbre en Normandie

Lors de l’événement  de 2011 « un été au Havre » les statues de Stephan Balkenhol s’affichent sur les immeubles. En se rendant rue de Paris , on pouvait admirer ses sculptures nichées sur certaines façades des immeubles Perret.


Le Magicien

« Mes sculptures ne racontent aucune histoire. Elles recèlent un secret en elles. Et il n’est pas de mon ressort de dévoiler ce secret, mais c’est à l’observateur de le découvrir. » Stephan Balkenhol

 

Atrium, Rouen

2021:  Le Magicien trouve se place à l’Atrium, boulevard de l’Europe à Rouen.
J’ai découvert le secret des statues de Stephan Balkenhol, exposées en plein air, elles se transforment avec le temps. La statue placée actuellement dans le hall de l’Atrium, boulevard de l’Europe à Rouen s’appelle Le Magicien. En regardant bien on voit que la chemise de l’homme est devenue, gaufrée dans le dos. Avec le temps, la statue ne se dégrade pas, elle se transforme.

 

Un été au Havre 2011

 

https://my.treedis.com/tour/frac

https://my.treedis.com/tour/frac

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.