villes et ports d'Allemagne

Les friches industrielles et portuaires, le rebond en Europe : l’exemple allemand

Dans le cadre de notre séminaire, l’Europe le long de la Seine, consacré à la reconversion des friches industrielles et portuaires, nous avons retenu pour un éclairage européen les réalisations de trois métropoles allemandes partenaires de nos deux métropoles en Seine-Maritime. Le partenariat est matérialisé par les liens économiques et les similitudes portuaires pour Hambourg (Le Havre et Rouen) et/ou par les liens des jumelages pour Hanovre (Rouen) et Magdebourg (Le Havre). Ces trois métropoles ont déterminé dans la réhabilitation de friches existantes à proximité de leurs centre-villes les potentiels de résilience, de développement économique et d’expansion urbaine leur permettant de répondre aux enjeux des décennies à venir.

1. Le nouveau quartier HafenCity à Hambourg

Hambourg une ville portuaire concurrente  

Le port de Hambourg est relié économiquement à celui du Havre par de nombreuses lignes maritimes régulières, que ce soit pour des liaisons entre les deux ports ou pour des escales successives de porte-conteneurs, après ou avant leurs navigations transocéaniques.  C’est le cas des navires français de l’armement français CMA/CGM qui possède un siège annexe au Havre et une représentation à Hambourg, comme celui des armements hambourgeois Hamburg Süd et Hapag Lloyd qui ont des représentations au Havre.  Pour la desserte de l’hinterland européen commun, les deux ports sont ainsi en concurrence directe, selon, par exemple, le lieu de chargement ou de déchargement choisi pour les conteneurs à bord du même navire.

Une disparité importante des trafics portuaires

Le port de Hambourg est le premier port d’Allemagne et le troisième en Europe pour le trafic de conteneurs avec 8,53 millions EVP, après Rotterdam (14,3 millions EVP) et Anvers (12 millions EVP), et son trafic, toutes marchandises confondues, a été de 122 millions de tonnes en 2020. Le port du Havre est le premier port français pour le trafic de conteneurs avec 2,44 millions EVP  (équivalent vingt pieds, mesure utilisée pour quantifier les volumes de conteneurs transportés, quelle que soit leur longueur réelle) et le deuxième port français pour l’ensemble de son trafic avec 52,5 millions de tonnes en 2020. Le port de Rouen est le second port céréalier d’Europe (8,7 millions de tonnes exportées en 2020 contre 2,2 millions de tonnes pour Hambourg) et son trafic total en marchandises a été de de 22,3 millions de tonnes en 2020.

Des perspectives nouvelles pour les ports normands suite à la fusion au sein d’Haropa 

La fusion des ports du Havre, Rouen et Paris le 1er juin 2021 avec une administration commune dans le cadre d’Haropa crée de nouvelles perspectives de croissance.  Il faudra mettre les divers modes de desserte (fer, fluvial, route) au niveau des enjeux, tout en privilégiant les énergies non-polluantes. Cette nouvelle visibilité économique et logistique permettrait à Haropa de devenir à moyen terme le contrepoids sud des ports d’Anvers et de Rotterdam, Hambourg en étant le contrepoids nord.

Le port de Hambourg peut donc être perçu à la fois comme un concurrent actuel important et comme un partenaire futur de nos ports du Havre et de Rouen.

Les similitudes des villes portuaires normandes et de Hambourg

1) elles sont confrontées à la rude concurrence des ports de Rotterdam et d‘Anvers sur cette façade maritime Nord de l‘Europe pour la desserte d‘un hinterland commun constitué par les mêmes territoires d‘une grande partie de l‘Europe;

2) elles ont un contexte géographique et hydrographique similaire, soit le long d‘un fleuve, en amont de son estuaire, pour Hambourg (Elbe) et Rouen (Seine), ou ouvert sur la mer au voisinage de son estuaire pour Le Havre (Seine). Cette localisation nécessite d’ailleurs un dragage permanent des chenaux d’accès pour accueillir des navires de plus en plus gros;

3) elles ont besoin d’un renouvellement conséquent de leurs tissus portuaires, industriels et urbains pour répondre à l‘évolution des technologies et des modes de travail ainsi qu’aux impératifs liés aux transitions climatiques et numériques;

4) elles doivent atteindre une nouvelle taille critique en nombre d’habitants et d’emplois pour occuper une place compétitive parmi les grandes métropoles européennes;

5) elles ont à promouvoir en priorité l’attractivité des sites retenus pour attirer de nouveaux habitants et répondre à leur nouveaux besoins en termes d‘habitat innovant, de cadre de vie agréable et respectueux de l’environnement, d‘éducation, de culture et de loisirs;

La réponse de Hambourg aux enjeux des prochaines décennies

La ville-état de Hambourg (Stadtstaat en allemand) est un des 16 Länder de la République Fédérale d‘Allemagne. Son statut particulier est lié à son indépendance historique depuis son appartenance à la Hanse, qui lui conféra les droits de ville libre marchande ne dépendant pas des structures féodales, régionales ou impériales et donc de figurer parmi les premières micro-républiques urbaines allemandes. Ville économiquement la plus prospère du pays grâce à son port, Hambourg est la deuxième ville d’Allemagne après Berlin. Hambourg a décidé de doubler sa population (actuellement 1. 847.000 habitants) et d’accroître son centre-ville de 40% pour atteindre une taille de très grande métropole en mesure d’affronter les nouveaux enjeux du 21ème siècle.

La ville-état s‘est engagée à cette fin depuis 18 ans dans le plus important programme européen de réaménagement de friches portuaires sur 157 hectares. Ce projet intitulé HafenCity (Centre-ville du Port) a donné naissance à un tout nouveau quartier à proximité du centre de la ville (800m) en rouvrant cette dernière sur son fleuve, l’Elbe.

HafenCity, un éco-quartier vitrine de l’architecture innovante européenne

L’éco-quartier Hafen-City de Hambourg est mondialement connu par les nouvelles destinations d‘anciens bâtiments portuaires réhabilités ou des constructions neuves audacieuses et novatrices. Sont emblématiques dans la première catégorie les entrepôts en briques rouges classés monuments historiques de la „Speicherstadt“, dans la seconde la salle de concert symphonique futuriste, l’„Elbphilharmonie“, réalisée par deux architectes suisses, Jacques Herzog et Pierre de Meuron.  La participation de nombreux architectes européens aux réalisations innovantes, au niveau architectural comme écologique, pour les réhabilitations ou les constructions nouvelles avec de nombreux lieux de convivialité, en fait une vitrine européenne pour les éco-quartiers en cours de réalisation dans de nombreux pays. Leur destinations sont multiples: bureaux, commerces, culture et loisirs, formation, habitat, services. L’implantation d’une nouvelle université publique, « HafenCityUniversität », dédiée à l’architecture et au développement urbain, au sein du quartier témoigne du foisonnement de la créativité et de son rayonnement. La réalisation d’un nouveau tronçon de ligne de métro, l’exploitation de la présence de voies d’eau, la place prioritaire réservée aux vélos et aux piétons s’inscrivent dans les nécessités écologiques actuelles de modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle .

Une administration publique gère le projet  

La ville-état de Hambourg a créé une administration publique spécifique pour gérer l’ensemble du projet. Elle porte le nom “HafenCity Hamburg” et son conseil d’administration est présidé par le maire de Hambourg, à la fois maire de la ville et chef du gouvernement de l’état régional (Senat). Ce conseil est composé exclusivement de membres du Sénat, tandis que l’assiste un conseil consultatif, constitué de 7 experts professionnels et des présidents de l’ordre des architectes, de la chambre de commerce et du groupement porteur des projets concernant le centre ville.

La direction opérationnelle est assurée depuis la création de cette administration en 2003  par le Professeur Jürgen Bruns-Berentelg, professeur d’aménagement urbain intégré, après des études géographie, biologie et économie du secteur immobilier. Il a occupé des positions de dirigeant dans des entreprises immobilières britanniques, américaines et allemandes. Il a participé aussi à de grands projets novateurs comme la nouvelle gare centrale de Berlin ou le Centre Sony sur la Potsdamer Platz à Berlin.

Le Professeur Jürgen Bruns-Berentelg, nous fera l’honneur de présenter le projet HafenCity dans le cadre de notre séminaire en ligne, le jeudi 3 juin 2021 à 17h30.

2. Le projet Wasserstadt Limmer à Hanovre, ville jumelle de Rouen.

Une grande ville devenue le centre d’une région métropolitaine en pleine évolution

La ville de Hanovre, capitale du Land de Basse Saxe, jumelée avec la ville de Rouen depuis 1967, est, après Hambourg et Brême, la troisième ville du nord de l’Allemagne avec 532 000 habitants. La Région de Hanovre, équivalent de la Métropole de Rouen, réunit les 21 communes du Kreis, ou arrondissement administratif de Hanovre, avec une population de 1,2 millions d’habitants. Hanovre et sa région se trouvent aussi aujourd’hui au sein d’une grande région métropolitaine de Basse-Saxe constituée avec les villes de Braunschweig, Göttingen et Wolfsburg, dont les noms évoquent des formations et des recherches universitaires de renom ou des marques industrielles présentes sur tous les marchés mondiaux (par ex. Volkswagen).

Une réorientation des activités et un réemploi des friches dans un contexte à la fois mondial et européen

Ville très industrielle depuis le 19e siècle, Hanovre est devenue aussi au 20e siècle le siège de foires mondiales, les plus importantes au niveau mondial dans leurs domaines respectifs, la foire industrielle, Hannover Messe, dès 1947,  puis à partir de 1986 la foire des technologies informatiques et de la communication numérique, Cebit. Hanovre a connu au cours des dernières décennies une réorientation d’une partie de son secteur industriel vers les services, tout en étant pionnière pour la réutilisation de friches industrielles urbaines. Un exemple emblématique est celui de Preussag qui a quitté le secteur de l’acier et des mines prussiennes pour devenir en 1997 avec TUI le numéro 1 européen du tourisme. Son réseau d’agences de tourisme est présent dans nos villes suite au rachat de Nouvelles Frontières, ses paquebots “Mein Schiff” font escale au Havre, ses avions gros porteurs sont visibles sur les tarmacs d’Aéroports de Paris. L’ancien siège de Preussag  abrite aujourd’hui l’Université de Hanovre avec sa Faculté de Droit, partenaire de celle de Rouen, dans le cadre d’un Master européen de Droit Erasmus Mundus, associant la Faculté de Droit de l’Université de Lisbonne.

Wasserstadt Limmer, nouvel éco-quartier au bord de l’eau

Situé une presqu’île au Nord de Hanovre, dans le quartier Limmer, entre le canal de descente de la rivière Leine et l’entrée du port fluvial du quartier de Linden relié au Mittellandkanal,  le projet Wasserstadt Limmer repose sur la réutilisation de la friche d’une ancienne usine du groupe allemand de pneumatiques Continental, fermée en 1999. Après la destruction de nombreux bâtiments, on a préservé la cheminée avec château d’eau de 51 m de haut, classée monument historique, le bâtiment de l’administration et une aile de production de plusieurs étages. La superficie totale de la friche est de 183 ha. Ce projet est destiné à renforcer l’attractivité de la métropole en proposant à de nouveaux habitants un cadre de vie agréable au bord de l’eau. L’offre de logements accessibles à diverses catégories sociales avec une label écologique, la  présence de commerces et de services et la proximité du centre-ville peuvent être mises en parallèle avec le projet de l’éco-quartier Flaubert dans la ville jumelle, Rouen.

Une gestion du projet caractérisée par la propriété privée de la majorité du foncier

Non seulement la taille, mais la gestion sont donc différentes de celles du projet HafenCtiy à Hambourg. La société Wasserstadt-Limmer-GmbH & Kg est propriétaire de la plus grande partie de la superficie.  Elle fait partie du consortium de construction, logistique et travaux publics Günter Papenburg AG et son PDG Günter Papenpurg est également président de cette société foncière.  La société Wasserstadt Limmer Projektentwicklung GmbH est chargée de la réalisation de l’ensemble du projet immobilier et de sa commercialisation. Elle réunit le consortium  Günter Papenburg et la Volksbank.

Une petite partie de la superficie appartient à la société Hannover Region Grundstücksgesellschaft Verwaltung II mbH HRG, société d’administration foncière de la région administrative de Hanovre, qui est l’équivalent de la métropole de Rouen.  Des jardins potagers citoyens figurent parmi les projets pour cette superficie. Parallèlement existe une initiative citoyenne (Bürgerinitiative ou BI), la BI Wasserstadt Limmer. Partie d’une contestation de divers aspects du projet et du combat pour la sauvegarde des vestiges restants de l’ancienne usine Continental face au propriétaire-promoteur de la superficie, elle est devenue depuis un des éléments moteurs du dialogue permanent entre les citoyens et les responsables publics comme privés du projet, souhaité dès le départ par l’administration communale.

La phase 1 du projet avec la construction de 550 logements est en cours, après les premiers coups de pioche donnés en 2017 par le Maire de Hanovre, le Président de la Région de Hanovre et le PDG des sociétés impliquées.  Le projet immobilier prévoit dans son ensemble 18 00 logements pour 3500 habitants en 2029.

Lars Kelich,  élu des quartiers situés au Nord de Hanovre et responsable de la majorité au sein du conseil municipal de Hanovre, sera notre intervenant pour présenter le projet Wasserstadt Limmer.

3. Le rebond urbain de Magdebourg

Une situation géographique au carrefour de voies d’eau majeures reliant l’est et l’ouest de l’Europe.

La présence à Magdebourg d’un échangeur fluvial important entre deux voies d’eau majeures, l’Elbe navigable depuis Dresde jusqu’à son estuaire en passant par le port de Hambourg et le Mittellandkanal, constitue un atout non négligeable. Le Mittellandkanal relie le Rhin, et aussi le port de Rotterdam avec les principaux centres industriels allemands grâce à de multiples canaux latéraux,  il est aussi le lien fluvial principal entre l’Europe de l’Ouest et l’Europe de l’Est.

Cette situation géographique et hydrographique, les tailles correspondantes des agglomérations ont figuré parmi les arguments essentiels pour le jumelage de la ville du Havre avec la ville de Magdebourg en 2011. Ce jumelage a constitué aussi le dernier maillon d’un lien matérialisé par une voie d’eau , le Mittellandkanal, pendant de la Seine pour leurs jumelles françaises, entre les villes allemandes de Berlin (Paris), de Magdebourg (Le Havre) et de Hanovre (Rouen).

Une grande ville en résilience depuis la réunification allemande

La ville de Magdebourg est la capitale du Land de Sachsen-Anhalt, créé suite à la réunification allemande du 3 octobre 1990. Elle a connu suite aux évènements de 1989, puis à la réunification, une perte importante d’habitants qui sont partis dans les Länder de l’Ouest chercher travail et prospérité après la fermeture de l’industrie lourde traditionnelle locale devenue obsolète. Sa population est passée de 290 000 habitants en 1988 à 227 000 en 2004 et est remontée à 236 235 habitants en 2020. Ce renouveau est lié à une politique volontariste d’urbanisme pour redonner de l’attractivité à la ville et au soutien à la création d’entreprises innovantes pour proposer des emplois dans des secteurs en plein essor. Un accent particulier a été mis sur la recherche de haut niveau et la formation.  20 centres de recherche sont présents à Magdebourg, et parmi ceux-ci les sites du Max Planck Institut, équivalent allemand du CNRS, et du Frauenhofer Institut, plus grand organisme de recherches en sciences appliquées d’Europe, sont consacrés tous les deux aux systèmes automatiques complexes. L’Université porte le nom d’Otto von Guericke, scientifique et ancien maire de la ville, auteur de la célèbre expérience des hémisphères de Magdebourg en 1654 qui démontra, avec le vide opéré à l’intérieur et l’impossibilité pour deux attelages respectifs de 8 chevaux de les séparer, la force de la pression atmosphérique. Un des centres de recherches de l’université participe au projet européen Galileo, système satellitaire spatial de positionnement de type GPS.

Le rebond sur d’anciennes friches 

Beaucoup de ces centres de recherche ont été installés dans un nouveau quartier dédié à la science, au bord de l’Elbe au nord du Centre-ville, le Wissenschaftshafen (port scientifique)sur la friche de l’ancien port de commerce fluvial. La réutilisation d’un ancien silo et d’un ancien entrepôt transformés en Denkfabrik (fabrique de la pensée), des constructions nouvelles avec des immeubles d’habitat et de bureaux relient en un même lieu à proximité du centre-ville science, formation, économie et habitat. Ce nouveau quartier portuaire peut être mis en parallèle avec la réhabilitation de friches portuaires et industrielles en cours dans la ville jumelle du Havre, au niveau du quartier de l’Eure. Des partenariats existent entre les structures universitaires qui sont implantées sur ces sites respectifs, par exemple entre le département de logistique de l’Université Otto von Gericke de Magdebourg et l’Institut Supérieur d’Etudes Logistiques (ISEL) de l’Université du Havre.

D’autres friches industrielles ont fait l’objet de reconversions, comme l’ancien site des abattoirs pour l’édification de logements, ou celui d’une ancienne brasserie en parc d’activité. Un ensemble immobilier unique, die Grüne Zitadelle, la citadelle verte, édifiée en plein centre-ville par l’architecte autrichien de renommée mondiale, Friedensreich Hundertwasser (1928-2000), et inaugurée en 2005 confère une nouvelle image à la fois disruptive et futuriste à Magdebourg, longtemps marquée par les immeubles en plaques de béton préfabriqué de RDA ou Plattenbau. Cet ensemble joue ici un rôle un peu similaire à celui du Volcan-Maison de la Culture édifié dans la ville jumelle du Havre par le célèbre architecte brésilien Oscar Niemeyer et inauguré en 1982.

RENDEZ-VOUS LE JEUDI 3 JUIN 

pour la VISIOCONFÉRENCE de 17h 30

Inscription ici

PENSEZ À VOUS INSCRIRE !

 

Accéder à la chaîne: https://bit.ly/ME76-chaine-tv 
Suivez-nous aussi sur
Facebook:@Mvt.europe76
Tweeter:@76europeen
et Instagram:https://www.instagram.com/mouvement.europeen.76/

 

En découvrir plus sur Internet:

La Northern Range, ouverture maritime de l’Europe

Hambourg une ville re-investit son port (partie 1)

Hambourg une ville re-investit son port (partie 2)

Hamburgs Hafencity in Winter

Hamburg, Germany: HafenCity

5 IMPRESSIVE THINGS about HafenCity, Hamburg, Germany

Hannover Messe

Wasserstadt Limmer in Hannover

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.