Agence EEE, la démarche

La composition du jury:

l’Agence EEE dispose de quatre jurys thématiques : Chacun des quatre jurys thématiques est composé de trois jurés issus du monde académique, de think tanks, de médias, ou de personnalités de la société civile, avec un président du jury.
Ces 12 jurés ont analysé les programmes des principaux candidats, ainsi que le contenu de leurs principales prises de paroles publiques depuis le début de la campagne présidentielle. Continuer la lecture de Agence EEE, la démarche

Yannick Jadot: un programme travaillé, ambitieux

GOUVERNANCE : 4/5

Le programme de Yannick Jadot reprend de nombreuses propositions déjà actées ou en cours de délibération par l’UE mais témoigne d’une volonté de « saut fédéraliste » unique parmi les candidats. Il propose le passage à la majorité qualifiée sur les questions de politique étrangère et de sécurité commune, ainsi qu’un renforcement des compétences européennes dans le domaine environnemental, des ressources fiscales propres pour l’UE et une augmentation des prérogatives du parlement européen. Continuer la lecture de Yannick Jadot: un programme travaillé, ambitieux

Anne Hidalgo: un programme volontaire

 GOUVERNANCE : 4/5

Anne Hidalgo souhaite, en général, renforcer la construction européenne comme modèle politique. Elle propose des réformes institutionnelles qui vont dans le sens d’une autonomie renforcée de l’UE (fin de l’unanimité au Conseil des ministres, initiative partagée entre le Parlement européen et la Commission européenne). Elle est clairement favorable à une défense européenne et à une action extérieure plus concertée. Elle a enfin une approche critique de la relation entre l’UE et les régimes autoritaires, se déclarant clairement en faveur de la défense des valeurs de l’UE en matière d’état de droit et de droits de l’homme. Continuer la lecture de Anne Hidalgo: un programme volontaire

Valérie Pécresse: des mesures dispersées

GOUVERNANCE : 3,5/5

Valérie Pécresse est dans une situation que l’on sent difficile à l’égard de l’UE. D’un côté, elle souhaite promouvoir les acquis de l’UE (comme la politique de défense ou le pilier européen de l’OTAN) ; elle est pour un accueil européen des réfugiés tenant compte d’un système de quotas de répartition (proposition Juncker de 2016) et pour le renforcement de la dimension européenne des politiques économiques (politique industrielle). De l’autre, elle est obligée de tenir compte des revendications venant de la droite de son parti qui est souverainiste. Continuer la lecture de Valérie Pécresse: des mesures dispersées

Jean-Luc Mélenchon : attaque contre les Traités

GOUVERNANCE : 1,5/5

Le programme de Jean-Luc Mélenchon a une cohérence et propose une méthode : focaliser l’UE sur les questions climatiques et sociales à travers la négociation de nouveaux traités soumis à referendum. En cas d’échec, il prône l’opposition systématiquement aux institutions européennes dans tous les domaines incompatibles avec son projet. C’est une stratégie d’obstruction et de désobéissance qui est proposée. Le candidat espère pouvoir créer une coalition avec d’autres pays agissant dans la même direction (sociale et environnementale, non libérale) pour changer l’Europe en profondeur. Continuer la lecture de Jean-Luc Mélenchon : attaque contre les Traités

Fabien Roussel: Une vision radicale

GOUVERNANCE : 2/5

Fabien Roussel ne remet pas en cause l’Europe qui doit être l’instrument de l’avènement d’un monde plus juste, jouer un rôle protecteur des populations (socialement, militairement) et s’organiser sur un mode collaboratif entre nations souveraines et indépendantes. L’Europe est conçue comme un cadre collaboratif permettant aux membres qui le souhaitent d’approfondir leur collaboration dans des domaines précis (« Europe à la carte »). Continuer la lecture de Fabien Roussel: Une vision radicale

Conférence Pierre Menguy, le 4 avril à Rouen

Mardi 15 mars, lors  du colloque organisé  par le Mouvement européen 76, Pierre Menguy a évoqué des clés de lecture tout à fait intéressantes sur le conflit russo-ukrainien.

A notre demande, Pierre a accepté de reprendre et développer ces éléments lors d’une conférence que nous proposons.

le lundi 4 avril à 18h00 à Rouen,

Continuer la lecture de Conférence Pierre Menguy, le 4 avril à Rouen

L’Ukraine s’invite au Musée des Beaux-Arts de Rouen

Source France Bleue:

Le  Mouvement européen  et ses partenaires invitent les citoyens de Seine-Maritime à se retrouver  mardi 15 mars  au lycée agricole d’Yvetot,  pour réfléchir  sur l’avenir de l’Europe et de nos territoires à l’heure de la guerre et de la transition climatique.
Dans le même temps, les musées de Rouen proposent un cycle de conférences sur l’Ukraine.
Pour faire vivre la culture et le patrimoine ukrainien menacés le Musée des Beaux-Arts de Rouen propose à partir de ce mercredi un cycle de conférences ouvertes à tous.

Continuer la lecture de L’Ukraine s’invite au Musée des Beaux-Arts de Rouen

En quelques secondes, le 15 mars

Yvetot Lycée agricole, mardi 15 mars:  Europe, Territoires, à l’heure de la transition dans une Europe en guerre.

Pourquoi ce colloque?

Inscrivez-vous: https://mouvement-europeen76.eu/15-mars-inscription/
En savoir plus: https://mouvement-europeen76.eu/europe-climat-territoires-ruraux/

Yvetot, ils confirment leur présence

Yvetot, 15 mars Laurence Sellos et Patrick Salez confirment leur participation,

Laurence Sellos, Présidente de la Chambre départementale d’agriculture

« Mes parents ne sont pas agriculteurs, je suis une horsaine, qui plus est bas-normande. Je ne suis pas productrice de lin mais productrice d’œufs de poules pondeuses en plein air en circuits courts, un truc pas vraiment typique de la Seine-Maritime. Et en plus, je suis une femme…. Alors quel honneur d’avoir été choisie par mes collègues ! » Ainsi se définit Laurence Sellos Laurence Sellos au moment de « porter haut une ambition forte pour l’agriculture seino-marine ».

Patrick Salez, membre du Team Europe

Continuer la lecture de Yvetot, ils confirment leur présence